Rencontre avec un collectif émergeant : interview d’Elipse

Rencontre avec un collectif émergeant : interview d’Elipse

Nouveau venu dans l’énorme milieu que sont les soirées techno sur Paris, il portent un nouveau regard sur la scène électronique et ses différents styles.

-Qui se cache derrière ELIPSE ?
”Elipse c’est la rencontre entre trois jeunes, issus de secteurs différents, tous porteurs d’une même envie, le partage et l’amour de la musique. On s’est rencontrés lors de nos études supérieures et on s’est rassemblés autour de notre passion commune pour la musique techno.

-A quoi ressemblent vos soirées ?
”Nos événements répondent à une logique tertiaire : Big Music, Big Lights, Big Soundsystem. A travers nos événements, nous souhaitons proposer un renouveau musical et culturel. Avec comme objectifs de renouer les liens entre les différents styles, la mise en avant des artistes de demain et le développement de nouvelles hybridations musicale. Nous unifions les genres autour d’un format d’événements, en espérant influencer et créer les nouveaux styles. Nos événements ont vocation à être des espaces isolés du temps et de la vie réelle, ils ne sont pas à voir comme une simple soirée mais comme une véritable expérience immersive et audiovisuelle.”

-Nouveau dans le milieu, comment vous différenciez-vous ?
”Le caractère innovant de notre projet se trouve dans la légalité, la qualité et la diversité des événements. Notre innovation artistique repose principalement dans la mise en place de scénographies impressionnantes à la pointe de l’innovation. Chris a des choix artistique audacieux avec des artistes jamais passé sur Paris. Les programmations permettent des hybridations des genre très intéressants. Nos événements sont tous 100% légaux, aux normes sanitaires et acoustiques, ce qui fait de nous l’un des seuls collectifs parisiens à respecter les règles.

-Quelle place donnez -vous à la scénographie ?
“La scénographie occupe une place prédominante, elle représente la moitié de l’expérience du spectateur dans la soirée. Elle se doit d’être immersive et totale. Elle donne le côté grandiose à l’événement et permet de marquer les esprits. Si ce n’est pas la raison qui fait venir le public, c’est celle qui le fait revenir.”


-Comment décidez-vous vos programmations ?
“Nos programmations sont le fruit d’une recherche qui passe par une démarche empirique et repose sur nos expériences personnelles influencées par des considérations économiques. Les goûts de chacun font parti du processus, on fonctionne sur une règle d’unanimité après avoir passé de heures à écouter les propositions de chacun. Malheureusement, on ne peut pas encore inviter tous les artistes qu’on veut car on a des besoins économiques. Il faut être certain que la salle sera pleine et pour cela on choisit une tête d’affiche qui ramènera du public et qui correspond à la ligne artistique qu’on veut donner à l’événement. Ensuite, on rajoute des artistes qui ne sont jamais passés sur Paris et qu’on veut faire découvrir au public.”

-Le mot de la fin : Comment voyez-vous votre avenir ?

“On a vocation à faire de tout et de tous les styles de musique : jazz, blues, rock, rap… On prépare quelque chose de très gros, un concert immense qui mélangera un peu tous les styles qu’on aime, on attend 10000 personnes.”

Crédit photo : Léo Vidale

#FOLLOW US ON INSTAGRAM